Paris veut une suspension des négociations sur l’accord de libre-échange entre l’UE et les Etats-Unis

La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, évoque une « suspension temporaire » en attendant de plus amples informations sur le supposé espionnage américain d’ambassades françaises.

Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, et le président François Hollande, à la sortie du Conseil des ministres, le 3 juillet 2013, à Paris.
Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement, et le président François Hollande, à la sortie du Conseil des ministres, le 3 juillet 2013, à Paris. (FRED DUFOUR / AFP)
Les révélations en cascade sur le supposé espionnage américain de nombreux pays européens déplaisent à la France. En réaction, la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a affirmé mercredi 3 juillet que Paris est favorable à une « suspension temporaire » des négociations commerciales qui doivent s’engager entre Washington et l’Union européenne la semaine prochaine. « Il ne s’agit pas d’arrêter les négociations sur l’accord de libre-échange, mais en effet il nous paraît sage de les suspendre temporairement, pour une durée de quinze jours sans doute, pour éviter toute polémique et le temps d’obtenir les informations demandées ».
La suite de l’article sur le site France TV Info
Publicités

Postez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s