Conférence de Presse Merkel-Sarkozy : Réaction de Martine Billard

martine-billard

En 2005, le peuple français rejetait le TCE qui contenait notamment l’indépendance de la BCE. Nicolas Sarkozy l’a imposé par un vote du parlement où les partis, toute étiquette confondue, n’ont pas hésité à aller contre la volonté populaire à l’exception des parlementaires communistes et de quelques parlementaires socialistes et écologistes.

Malgré la crise et la nécessité de stopper la spéculation, Mme Merkel et M. Sarkozy n’en démordent pas : les peuples doivent payer l’austérité et les institutions européennes doivent être modifiées pour qu’aucune autre solution ne soit possible afin d’imposer la règle d’or imposée, des sanctions automatiques histoire d’achever le malade. Ils s’obstinent aussi à poursuivre la casse des protections sociales et des droits des salariés, et à augmenter les impôts injustes comme la TVA.

Même les constitutions de chaque pays deviennent dorénavant soumises à la Cour de Justice européenne.

Bien que tous leurs remèdes aient échoué en Grèce, ils persistent à les appliquer en Italie, en Espagne et bientôt en France.

Le Parti de Gauche n’accepte pas cette mise sous tutelle de notre pays. C’est aux peuples de décider de leur constitution et des politiques à mener, pas aux juges ni aux libéraux de la commission européenne.

Martine Billard,
co-présidente du Parti de Gauche

Publicités

Postez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s