Un nouveau pas vers le fichage des citoyens.

L’Assemblée nationale vient de voter une nouvelle loi concernant la protection de l’identité. Celle-ci devrait être distribuée progressivement à partir de 2012.

Composée de deux parties, la justification annoncée par le gouvernement est de vouloir « limiter les usurpations d’identité ». À cette fin, la puce dite « régalienne » (1) devrait contenir les mêmes informations que les cartes d’identité actuelles.

La puce facultative, appelée « e-services » (c’est plus tentant, dans le vent, histoire d’attirer le chaland). Cette puce permettrait de signer électroniquement (quoi ?) sur internet, lors de transactions commerciales ou administratives.

À priori, l’utilisation de cette carte nécessiterait d’être soi-même équipé d’un lecteur dans lequel insérer la carte et utilisant un code PIN.

À l’heure où nous sommes envahis par toutes sortes de contrôles, actions de fichages et dérapages fréquents vers des tentatives (chaque jour plus nombreuses) d’utilisation de la biométrie, de nombreux élus réagissent à l’annonce concernant la nouvelle carte d’identité. On ne peut que s’en féliciter !
Ainsi, Delphine Batho, députée SRC a voulu dénoncer cette nouvelle pratique : « Les auteurs de cette proposition de loi estiment, pour résumer, que pour détecter un fraudeur, il faut ficher tout le monde. Dans ce cas, allez jusqu’au bout du raisonnement et inscrivez l’ensemble de la population française dans le fichier des empreintes génétiques, de manière à pouvoir comparer les indices trouvés sur la scène d’un crime avec les données personnelles ! Le véritable objectif de ce texte, c’est le fichage biométrique de la totalité de la population à des fins de lutte contre la délinquance » a-t-elle déclaré.

Ce qui n’est pas encore dit, c’est si cette carte sera ou non obligatoire. Rappelons qu’actuellement, si l’on ne désire pas quitter le territoire, nous ne sommes pas obligés d’avoir une carte d’identité (et de nationalité française, ne l’oublions pas) et encore moins une carte à jour.

Ce système est tellement vicieux que quiconque refusera d’être fiché (par exemple, au hasard, en n’acceptant pas l’utilisation de la seconde puce « factultative » de la CI) paraîtra automatiquement suspect (sous entendu, s’il ne veut pas c’est qu’il a quelque chose à cacher).

Quand finira donc cette dérive du « TOUS PRÉSUMÉS COUPABLES » ?

(1) régalienne : qui appartient au roi.

Publicités

Postez un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s